15 novembre 2010

Juste moi

                                  La découverte de Soi à travers certains regards!!!!

                                       Il n'est pas évident de se dévoiler de

                                       se voir regarder

                                       Mais le glissement de l' étoffe sur la peau

                                        laisse un agréable parfum de nouveau

                                        Doucement j'entrevois un autre miroir

                                         Un regard  Peut être le votre!!

                                                

photos_Cr_s_le_19_09_10_002

Posté par itosss à 15:38 - Commentaires [18] - Permalien [#]


Commentaires sur Juste moi

    mon nom est Lyberti jaime bien se que tu a fait jaimerais pouvoir te rentrer dans mes correspondance ^^ bizou amicaux dune jolie asiatique jaime les homme comme toi ^^

    Posté par origato, 02 décembre 2010 à 21:48 | | Répondre
  • le tien dans mon miroir je serai com bler ..lentement léttofe vas glisser et contre toi je serai coller..

    Posté par HORI ATO YU, 02 décembre 2010 à 21:49 | | Répondre
  • Mystère

    mystere d'un regard mysterieuse sensation de l'etoffe qui se fond dans l'ivresse d'une caresse sans avoir effleurer la peau qui se dévoile qui s'offre le toucher ne sera plus esquis que si il est desiré en pensée.

    Posté par Ito, 13 décembre 2010 à 22:23 | | Répondre
  • suite mystérieuse

    L'IVRESSE D'UNE SEULE CARESSE,DOUCEUR DU CHANT DU COEUR, ASSOIFER DE TA TENDRESSE,L'ESPOIR D'ÊTRE AIMER...SUR MA PEAU TA MAIN VAS GLISSER,LENTEMENT JE TE GUIDERAI..REMPLIES DE PROMESSE JE VAIS T'AIMER.

    Posté par libety hori ato, 15 décembre 2010 à 19:55 | | Répondre
  • Superbes glissade de mots en cascade
    qui insidieusement se faufile dans mes pensées
    desirer simplement le plaisir d'être vue

    Posté par Ito, 16 décembre 2010 à 21:16 | | Répondre
  • linconnu

    dans les mots silencieux,je désire exister a tes yeux, doucement et soyeusement, je garde espoir qu'un jour simplement pour un soir, que tu me croise peut-être dans un regard je songerai a ces mots dit, libéré de toute atrociter, tu m'aura sauver mon chère inconnu et bien-aimé....donne moi cette chance..

    lange de la chance

    Posté par hori ato, 16 décembre 2010 à 21:24 | | Répondre
  • mon adresse email

    shamisen-lol@hotmail.com

    Posté par hori ato, 16 décembre 2010 à 21:25 | | Répondre
  • désespérément je tattent......

    Posté par hori ato, 16 décembre 2010 à 22:07 | | Répondre
  • nul

    il est mauviaette ton site ces nana est psycopate et toi un enfoirer

    Posté par lavare, 17 décembre 2010 à 00:00 | | Répondre
  • Il y a des ecritures qui sont indechifrables tant elles sont bourrés de fautes d'orthographe Lavare tel est son Nom critique ce site
    qu'il regarde ailleurs son regard ne m'interresse pas l'echange n'est pas son fort
    il ne sait qui je suis...

    Posté par Ito, 17 décembre 2010 à 18:06 | | Répondre
  • le réel

    les mots mélodrame sont tisser dans tes larme évite les mensonge ces de moi don il est question qui ête vous tres chèere inconnu qui se cache sous se masque de mots,,,,

    Posté par hori ato, 17 décembre 2010 à 22:02 | | Répondre
  • aprner moi qui vous-ête montrer la source de votre savoir, car les mots écrit ne me donne pas assez de vous

    Posté par hori ato, 17 décembre 2010 à 22:04 | | Répondre
  • Justement la découverte de soi demande reflexion!!
    aprenons par le ressenti des mots
    Ce n'est pas de savoir si nous sommes un Homme, une femme
    juste comprendre pourquoi le corps a une si grande importance
    savoir l'effeuiller pour montrer un peu de soi l'image dévoile un peu de moi....

    Posté par Ito, 17 décembre 2010 à 22:52 | | Répondre
  • la raison

    très cher inconnu recommencont nos début,
    parler moi de vous, doù vous venez,
    et avec frénésie j'écouterai,
    permettez moi simplement de pouvoir vous donner un peu de moi, come vous me donner un peu de vous, nous donnerront un peu de soi.

    puisque je sai au fond, qu'ailleur dans ce monde avec moi vous respirer.. quand le soleil pour moi se couche pour vous peut-être il se lève,igniorer a qui nous écrivons nou apprend à être soi, mais dite moi chère ito, dans les moment de silence, vous arrivet-il de penser à moi, ma voix s'exprime par écrit.. chaque personne à droit d'être répondu, pourquoi mavoir choisi moi,si vous a mes yeux votre douceur poétique me semble demi-dieu qui puis-je être a vos yeux, car je ne suis qu'un ange qui donne un peu de moi, qui voudrai pouvoir un jour vous toucher la joue, et qui désir déposer un jour sur vos lèvre,le baiser d'une force, d'une potentiel amitiée qui a évolué.

    le corp na pas de si grande importence car pour moi il est possibvle d'aimer s'en avoir vue, s'en s'être renconter...et s'en avoir toucher...mais coucher sur papier l'image de ma peau de porcelène dans vos bras car eux être qui donne un peu de soi, ne que lamour il ny a pas de corp que l'émotion de dire, je te vois dans mes songe et ces un sourire énigmatique que je vois, non une silouhette masculine...avec une grande affection au loin dans ma ville de mascouche jai espoir de vous croiser et de vous chuchoter...

    le tien dans mon miroir je serai combler ..lentement léttofe vas glisser et contre toi je serai coller..

    Posté par caroline, 19 décembre 2010 à 19:15 | | Répondre
  • pardonner

    pardonner mes faute d'ortographe...hoi ato ces mon surnom pour éviter la confusion mais caroline est la même personne

    Posté par hori ato, 19 décembre 2010 à 19:22 | | Répondre
  • noel

    joyeux noelqui que vous soyer

    Posté par caroline, 21 décembre 2010 à 18:42 | | Répondre
  • Merci,
    également joyeuses fêtes !!

    Posté par Ito, 21 décembre 2010 à 21:31 | | Répondre
  • la vrai derrière toute ces lettres

    les mots mon dépossédé, votre regard ennivré, malgré ma peine, près de vous j'ai espéré, endormi dans un océan de tourment, calmement je me suis noyé, dans vos bras d'or et d'espoir médité....laisser moi vous aimer...

    Posté par caroline, 06 janvier 2011 à 18:00 | | Répondre
Nouveau commentaire